21 Juin 2016

Changement d’année et incidences financières dans GPI

Par Sophie Panneton | Type Information | Produit GPI - Effets scolaires | Audience(s)
Gestionnaire
Service informatique
Utilisateur
Référence: 
Changement d'année et gestion financière

Le passage du 30 juin au 1er juillet implique dans GPI une mécanique de fermeture de l’année financière. Une fois rendus en juillet, il est impossible de créer manuellement des encaissements dans l’année révolue.

Dans GPI, si des encaissements doivent être faits dans l’année révolue, des mauvaises créances, par exemple, les encaissements massifs de l’activité Modifier les données des emprunteurs seront utilisés. Ceux-ci permettant la saisie dans les années antérieures.

Toujours dans GPI, le report du trop-perçu sera effectué pour maintenir la cohérence annuelle entre le trop-perçu et la facture à payer. Il faudra aussi générer les payeurs dans la nouvelle année. Si le paiement par internet est instauré dans votre organisme, une tâche quotidienne de génération des payeurs pourrait être programmée, afin de générer automatiquement les payeurs.

Au niveau de Dofin, le verrou de l’année révolue sera appliqué par la table des liens. Il suffit de compléter la donnée Verrouillage de l’onglet Détail. Il suffira d’indiquer la date désirée.