17 Février 2014

CS Lac-Abitibi – Le retour du requin-marteau!

Par Martin Dionne | Type Information | Produit Mozaïk-AX - Finances et Approvisionnement | Audience(s)
Gestionnaire
Utilisateur

Je reviens tout juste de La Sarre où nous avons implanté les comptes à recevoir à la commission scolaire du Lac-Abitibi. Si le vent du succès gonfle aujourd’hui les voiles de Mozaïk, force est d’admettre que l’odyssée fut mouvementée et que certains récifs ont ajouté une bonne dose d’adrénaline dans le corps du formateur!

La préparation a été formidable! Durant la période de travaux préparatoires, suite à l’atelier donné en décembre, l’équipe des finances a épuré la banque de clients, ajustant les adresses et éliminant les doublons. Un travail admirable a aussi été fait pour préparer la classification des factures qui seront dorénavant produites par Mozaïk. Les fréquents échanges entre la GRICS et le personnel de la commission scolaire durant cette période ont été fructueux et ont permis de paver la voie pour l’implantation.

Ç’aurait été une de mes plus belles implantations si ce n’eût été des problèmes techniques qui sont venus pimenter notre menu si vaillamment préparé. Lors de notre deuxième journée d’implantation, des pannes réseau ont troublé le rythme de notre évolution. Un improbable alignement d’étoiles entre le réseau de la GRICS et celui du RISQ serait en partie responsable des avaries constatées. Dès le lendemain, le réseau était à nouveau fiable, et les lenteurs qui subsistaient se sont estompées dans les heures qui ont suivi.

L’équipe des finances de la commission scolaire du Lac-Abitibi a été d’une compréhension rassurante. Il y eut ces écueils, oui, mais globalement, l’implantation s’est très bien déroulée, dans une ambiance chaleureuse et avec une bonne dose d’humour.

Voici l’horaire type d’une implantation des comptes à recevoir :

  • Révision des paramètres et travaux préparatoires : pas très excitant mais passage obligé.
  • Création et gestion des dossiers clients, facturation et encaissement : du concret concrétisé concrètement
  • Accompagnement pour les premiers pas en production.
     

Je ne saurais faire justice au succès de cette implantation des comptes à recevoir sans parler du centre de services (CFPLA) qui délaisse ici le confort d’une constellation de fichiers Excel, créés sur mesure pour répondre aux besoins particuliers du centre, pour plonger dans l’univers Mozaïk pour tout ce qui touche la facturation et les encaissements. L’engagement du centre de services est remarquable et l’effort consenti est méritoire considérant le changement impliqué. Je promets un billet expressément dévolu aux particularités des centres de services, une réalité particulière dans le cadre des comptes à recevoir!

C’est à suivre…