1 Mai 2013

Hébergement Mozaïk : L'Abitibi se questionne. Et vous?

Par Denis Marcoux | Type Information | Produit Gestion administrative | Audience(s)
Gestionnaire
Service informatique
Utilisateur

Brigitte St-Louis, représentante à la GRICS, est fraîchement de retour d'une tournée en Abitibi.  Un des commentaires qu'elle nous a communiqué est que les gens ont des tonnes de questions sur l'hébergement de Mozaïk. 

Elle nous a suggéré de publier une nouvelle à ce sujet.  Et bien voilà!  Voici tout ce que vous avez voulu savoir sur l'hébergement, mais n'avez jamais osé demander.

 

Le GTHM

Le Groupe de Travail sur l'Hébergement de Mozaïk (GTHM) a été formé à la fin 2012 avec le mandat de planifier la mise en place d'un hébergement national pour Mozaïk et de faire des recommandations sur l'hébergement de Mozaïk chez les CS (hébergement sur site).

Deux directeurs TI de CS participent au GTHM :  Martial Verreault de la CS de la Jonquière et Éric Bernatchez de la CS des Portages-de-l'Outaouais. 

 

Pourquoi un environnement d'hébergement national?  Pour les économies d'échelle. 

La GRICS souhaite bâtir une offre d'hébergement qui exploitera le plein potentiel des technologies d'infonuagique tout en profitant d'économies liées à l'ampleur de l'infrastructure que le réseau des Commissions scolaires requière.  Le "pari" est que l'offre tarifaire sera avantageuse comparativement à un hébergement sur site.  La confirmation ou l'infirmation de cette hypothèse sera vérifiée quand nous serons plus avancés dans le processus.

 

Situation actuelle :

  • Les clients pilotes des modules Finances et RH de Mozaïk sont actuellement hébergés par la GRICS à la GRICS.  C'est en attendant l'environnement d'hébergement national.
  • 5 autres CS s'ajouteront à cet environnement d'ici le milieu de l'été.

 

Faits saillants des travaux en cours :

  • Un environnement d'hébergement national devrait être disponible à l'automne 2013.
  • Cet environnement ne sera pas physiquement dans les locaux de la GRICS.  L'infrastructure sera fournie par une firme spécialisée dans ce domaine.
  • Le service d'hébergement sera offert aux CS par la GRICS.  Les CS communiqueront uniquement avec la GRICS pour tout ce qui est relié à l'hébergement de Mozaïk.  La gestion interne du service sera partagée entre la GRICS et le fournisseur d'infrastructure selon une frontière à établir.
  • La tarification de ce service n'est pas encore connue.  Elle vous sera communiquée aussitôt que possible.
  • Les représentants CS du GTHM (comme ceux de l'Abitibi) ont bien communiqué leur préoccupation face au maillon le plus faible de la chaîne dans l'accès à un environnement d'hébergement externe à la CS :  L'Internet plublic.  Cette préoccupation fait partie des paramètres qui serviront à construire l'offre d'hébergement national.

 

Une fois l'hébergement national bien en place, le GTHM évaluera la possibilité que des CS hébergent Mozaïk à l'intérieur de leur infrastructure (hébergement "sur site").  Ce modèle s'applique à une CS ou à un regroupement de CS.  La complexité de l'architecture de Mozaïk implique la mise en place de ressources matérielles et logicielles d'une importante ampleur.  C'est pourquoi la GRICS souhaite que le GTHM fasse des recommandations à ce sujet.  Est-ce que ce sera possible?  Si oui, à quelles conditions?  Un des objectifs poursuivis dans cette réflexion est la capacité de la GRICS à appuyer les CS dans la mise en place d'un environnement fiable, robuste et pour lequel un support adéquat pourra être offert.

 

L'hébergement demeurera un sujet "chaud" au cours des prochains mois.  Il en sera question au prochain GGT (Groupe des Gestionnaires en Technologies) le 5 juin à Québec.  Un atelier à ce sujet est aussi dans les plans pour la prochaine Réunion Nationale de novembre 2013.

Vous avez un point de vue ou des questions à partager à ce sujet?  Faites-vous entendre en commentant cette nouvelle.

 

Denis Marcoux