16 Décembre 2013

Implantation des immobilisations à la CS du Lac-Abitibi : La quête du requin-marteau!

Par Martin Dionne | Type Information | Produit Gestion administrative

Notre marathon d’implantation automnal s’est terminé mercredi dernier lors de l’implantation de la fonction immobilisations à la CS du Lac-Abitibi.  Le temps était relativement frais à La Sarre, avec un -24 affiché au thermomètre pour la journée de mercredi, mais l’ambiance dans la salle de cours était inversement proportionnelle à la température extérieure!

 

J’ai rarement eu autant de plaisir à discuter de proposition d’amortissement et de profils de validation basés sur les catégories d’immos!  On rit pas mal à La Sarre!  Apprenant que je couchais à la chic Villa Mon Repos, mes hôtes m’ont demandé si j’avais trouvé le requin-marteau.  J’avoue que sur le coup, je ne savais pas trop comment comprendre leur question.  J’ai peut-être souri et hoché de la tête de manière incongrue, mais je prenais ça pour une boutade entre initiés, une blague qu’on envoie au gars de Montréal qui monte à La Sarre pour la première fois.  C’est en regardant le Canadien se faire écraser par les Kings de Los Angeles au bar de l’hôtel que je me suis retourné pour voir accroché au-dessus du jeu de dards le requin empaillé trônant fièrement au haut du mur!  Disons que dans le décor vintage du bar, sous le blizzard sibérien qui soufflait dehors, un requin-marteau, ça saisit son touriste!

 

L’implantation des immobilisations s’est très bien déroulée.  Nous avons profité de mon séjour pour tenir l’atelier préparatoire des comptes à recevoir que je viendrai implanter au mois de février.  J’ai rencontré des gens formidable à La Sarre, conjuguant joyeusement travail bien fait et rires assumés, et surtout, j’ai trouvé le requin-marteau!