28 Avril 2014

La CS de l’Estuaire à l’ère des comptes à recevoir

Par Martin Dionne | Type Information | Produit Mozaïk-AX - Finances et Approvisionnement | Audience(s)
Gestionnaire
Utilisateur

On s’amuse ferme à Baie-Comeau!  L’implantation des comptes à recevoir à la commission scolaire de l’Estuaire (CSDE) s’est très bien déroulée.  Je profite de mon retour pour aborder un thème récurrent lorsque vient le temps d’adopter de nouvelles pratiques en lien avec le changement de système.  Alors que le personnel des différents services utilise depuis des années des méthodes éprouvées, connues, maîtrisées et totalement intégrées, nous arrivons par un beau matin avec une toute nouvelle interface et des fonctions inédites relativement mystérieuses au premier abord.  Il ne faut pas sous-estimer l’impact du changement sur les personnes qui auront à adopter de nouvelles pratiques.  

Mozaïk répond évidemment avantageusement aux besoins des commissions scolaires en matière de comptes à recevoir, mais inévitablement, en passant de Dofin au nouveau système, il y a un nouveau vocabulaire à se mettre en bouche, de nouveaux processus à s’approprier et une nouvelle façon de gérer les tâches courantes à mettre en place.

L’ascension de la proverbiale courbe d’apprentissage est un défi important qu’il ne faut pas négliger.  L’effort d’implantation d’un nouveau système ne se limite pas à la visite du spécialiste de la Grics et à la durée de la formation.  L’équipe de la CSDE a su prévoir un temps d’adaptation et un encadrement misant sur la collaboration pour épauler le personnel au lendemain de l’implantation.  Je salue leur initiative et invite toutes les commissions scolaires à entreprendre une réflexion en ce sens à l’approche de l’implantation de Mozaïk.  Pour plusieurs, en changeant d’outil, les réflexes sont à bâtir et les repères sont à reconstruire.  Une large part du succès repose sur une gestion du changement éclairée!